M

Instruments de musique

"Chaque spectacle à ses propres couleurs, rythme et univers sonore. Ce n'est pas moi qui décide quel instrument utiliser pour une histoire. Ce sont des histoires qui choisissent  .  La musique et le chant doivent être au service de l'histoire.  »




L'udu est un instrument de musique à percussion en forme de jarre. C'est un cousin du ghatam de l'inde. Lorqusqu'on frappe le grand trou, on produit un son grave. On peu varier les sons en jouant parfois avec les mains, parfois avec les doigts.


Le hang est un instrument modern. Cette création est inspirée de nombreux instruments de percussion des différents pays et cultures musicales comme le gong, le gamelan, le ghatam, le tambour et la cloche. La sonorité rappelle le steelpan du Trinidad.


Je joue le hang avec des baguettes.

À chaque note, c'est la fête !


Le riqq, ou rekk est un instrument de musique de percussion classique répandu au Moyen Orient depuis l'antiquité, mais connu sous ce nom depuis un siècle. C'est un tambourin de 20 cm de diamètre, à la peau de requin, au cadre serti de nacre et muni d'un double rang de cymbales.


Le conque est un mollusque dont le coquillage est utilisé comme instrument de musique à vent. L'instrumentaliste souffle pour produire le son selon le même principe que la trompe de chasse ou la corne. C'est un des plus anciens instruments de musique qui nous soit parvenu.


La sanza ou kalimba est un piano à pouce. Constituée d'une caisse en bois ou en noix de coco et de lames métalliques donc le nombre varie de 8 à 14, elle produit une harmonie de son. Elle se trouve principalement en Afrique noire.



Avec mes pouces je fais vibrer

les lames qui se mettent à chanter !


La sanza d'eau est une adaptation de la sanza traditionnelle. Elle se joue dans l'eau. L'alternance de la plonger et de la sortir de l'eau permet de changer les sons.


Le tampura ou la tampoura vient de l'inde. Elle est un instrument à cordes pincées. Ce luth est particulier puisqu'il n'est qu'un bourdon harmonique d'accompagnement. Il s'agit en quelque sorte d'un diapason permanent.



Le tambour d'océan est un instrument de musique à percussion d'Amérique du Nord. Tambour sur cadre, avec une double membrane, à l'intérieur de laquelle sont glissées des billes en plombe qui roulent et imitent le bruit de la mer.


Les grelots forment une type de cloche qui produit un son distinctif, surtout lorsqu'ils sont employés en grand nombre. Je m'en sers souvent pour faire de la percussion en dansant.


Le cuica est un tambour à friction brésilien, utilisé dans la samba et hérité de la culture Bantou. Cet instrument est constitué d'un fût cylindrique généralement métallique; sur lequel une membrane de peau ou de plastique est tendue grâce à des fixations métalliques. Une fine tige de bois est fixée au centre de la peau. Lorsqu'on frotte la tige avec un chiffon humide, elle produit un son semblable à la voix.


IL parle avec une tige en bois.

Quand je la frotte...elle fait des voix !


L'Autoharp est une variation nord-américaine de la cithare autrichienne. Elle est jouée dans la région des Appalaches pour accompagner la musique folk, country ou bluegrass.

Le Shruti Box est un instrument de musique indien à hanches libres. C'est un guide chant aux bourdons variables actionnés par un soufflet manuel.

Les tambours d'eau sont constitués d'une moitié de calebasse remplie d'eau sur laquelle est placée à l'envers une plus petite moitié de calebasse. On frappe dessus avec des baguettes ou avec des mains. C'est un instrument présent dans beaucoup de cultures, et en particulier l'Afrique de l'ouest.

Voici quelques petites percussion ; la guimbarde, le kazou, les cymbalettes, les castagnettes, flûteau...Etc.


Le tambour chez les amérindiens représent le battement du coeur de la Mère Terre. Il est utilisé dans la plupart des cérémonies spirituelles importantes. Le mien est fait de la peau du caribou est vient du Canada.

Les bâtons de pluie sont des instruments de percussion répandus parmi les peuples premiers. Dans certaines cultures, tel un sablier, il chronomètre et autorise le temps de parole de chaque orateur durant l'écoulement des grains qu'il contient.